Ouragan Beryl : la Croix-Rouge française se mobilise pour venir en aide aux populations vulnérables dans les Caraïbes - Pirac

Ouragan Beryl : la Croix-Rouge française se mobilise pour venir en aide aux populations vulnérables dans les Caraïbes

04 juillet 2024

Le 2 juillet, le sud des Caraïbes a subi l’impact du premier ouragan de la saison, exceptionnellement précoce et puissant. Relevé en catégorie 5, il est considéré comme « potentiellement catastrophique » par le Centre national américain des ouragans (NHC) avec des vents allant jusqu’à 270 km/h. Afin de venir rapidement en aide aux populations touchées par la catastrophe, la Croix-Rouge française a lancé, le 4 juillet, un appel à dons.

En 48 heures, l’ouragan Beryl a démontré toute sa puissance. En touchant particulièrement les îles Grenade et Saint-Vincent-les-Grenadines, il fait état de 7 morts dans la région et de destructions considérables, laissant les habitants sans eau et électricité, ni de réseau pour communiquer. C’est le cas de Carriacou, une île de la Grenade, rasée en 30 minutes, laissant une grande partie de la population sans abri. D’autres îles des Grenadines ont subi le même sort et l’ouragan n’a pas épargné les Antilles françaises : certaines communes littorales en Martinique ont du faire face à une forte houle cyclonique. D’une rare violence, l’ouragan a poursuivi sa trajectoire pour atteindre la Jamaïque le mercredi 3 juillet en catégorie 4, puis les îles Caïmans. Bien que rétrogradé en cyclone post-tropical, il poursuit actuellement sa route vers le sud des États-Unis et le Canada. Il a fait à ce jour une quinzaine de victimes.

Aussitôt après le passage de l’ouragan Beryl, la Croix-Rouge française a très vite réagi : elle a déployé, aux côtés des Forces Armées aux Antilles, un stock d’équipement d’urgence et de biens de première nécessité : 400 kits familles (kits abri, kits cuisine, kits hygiène, couvertures, bâches, seaux, moustiquaires, etc.) ont été distribués à Grenade et Saint-Vincent-les-Grenadines depuis les stocks prépositionnés de la Croix-Rouge française en Martinique.

L’équipe de la PIRAC travaille en collaboration et en coordination avec l’IFRC (Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge) et les volontaires des Croix-Rouge de toute la région touchée par l’ouragan. Ensemble, ils ont d’abord évalué la situation et les besoins sur le terrain afin d’apporter l’aide la plus adaptée possible aux populations, puis procédé aux distributions. Une fois passée l’aide de première urgence, il faut anticiper un soutien à la population dans la durée. C’est pourquoi les équipes de la PIRAC travaillent dès à présent, avec les Croix-Rouge nationales, sur les besoins à couvrir et les actions à mener dans les prochaines semaines.

Pour continuer à aider les populations touchées par la catastrophe et répondre au plus près à leurs besoins, nous avons besoin de dons financiers et ne pouvons pas accepter de dons en nature. Il est possible de faire un don sur cette page : https://donner.croix-rouge.fr/pirac/

 

Nos dernières actualités

Our LAtests News

Rétrospective de l’année 2023

Rétrospective de l’année 2023

Que ce soit auprès des établissements scolaires,du grand public, en passant par les acteurs de la préparation aux catastrophes, la PIRAC a mené de nombreuses activités en 2023 aux côtés de ses partenaires financiers et opérationnels. En 2024, la PIRAC renforcera ses...

Réunion Régionale sur la Réduction des Risques de Catastrophes en milieu Scolaire : les acteurs caribéens se rassemblent le 22 et 23 novembre en Guadeloupe

Réunion Régionale sur la Réduction des Risques de Catastrophes en milieu Scolaire : les acteurs caribéens se rassemblent le 22 et 23 novembre en Guadeloupe

La PIRAC organise les 22 et 23 novembre en Guadeloupe sa Réunion Régionale sur la Réduction des Risques de Catastrophes en milieu Scolaire. Cet atelier rassemblera plusieurs représentants techniques issus des secteurs de l’éducation et de la prévention des risques...