Saison cyclonique 2024 : des prévisions qui annoncent une forte activité - Pirac

Saison cyclonique 2024 : des prévisions qui annoncent une forte activité

03 juin 2024

Les météorologistes* sont unanimes : l’activité cyclonique de cette année qui s’étend du 1er juin au 30 novembre sera fortement supérieure à la moyenne dans les Caraïbes. Dans ce contexte, la PIRAC, effectue un travail de veille active afin d’anticiper au mieux les risques cycloniques jusqu’au mois de novembre. En amont de ce travail, la PIRAC se mobilise depuis plusieurs mois pour être prête à intervenir rapidement en cas de catastrophe majeure à travers des actions d’anticipation et de préparation, toujours dans une logique d’accompagnement et de renforcement des capacités des Sociétés Nationales et des délégations territoriales de la zone caribéenne.

Focus sur les chiffres-clés

Les prévisions** annoncent 85 % de probabilité d’une activité cyclonique supérieure à la moyenne avec :

  • 17 à 25 tempêtes tropicales contre 17 lors d’une saison moyenne ;
  • 8 à 13 ouragans (catégorie 1 et 2) contre 7 lors d’une saison moyenne ;
  • 4 à 7 ouragans majeurs (catégorie 3 à 5) contre 3 lors d’une saison moyenne.

Ces prévisions concernent notamment la zone des Caraïbes dont  les régions françaises de La Martinique, la Guadeloupe, Saint-Barthélemy et Saint-Martin.

Comment expliquer ces prévisions ?

Cette situation s’explique par deux phénomènes majeurs :

  • Les anomalies positives de températures de l’océan Atlantique Nord attendues ces  prochains mois. Depuis plus de deux ans, les météorologistes observent en effet une température de surface de l’Océan Atlantique supérieure à la normale. Cette anormalité constitue un terrain propice à la formation de phénomènes cycloniques.
  • La présence du phénomène climatique La Niña, dont la diminution des cisaillements des vents, conduit à des prévisions d’une activité cyclonique élevée dans les Caraïbes.

La liste des noms des cyclones de cette saison a été dévoilée par le Comité des Ouragans, instance régionale de l’OMM (Organisation Météorologique Mondiale) : Alberto, Beryl, Chris, Debby, Ernesto, Francine, Gordon, Hélène, Isaac, Joyce, Kirk, Leslie, Milton, Nadine, Oscar, Patty, Rafael, Sara, Tony, Valérie et William.

Une mobilisation de la PIRAC et de ses partenaires à travers des actions d’anticipation et de préparation aux risques de catastrophes

Une coopération avec les Forces Armées aux Antilles à l’occasion de l’exercice « Caraïbes 2024 »

Parce qu’il est indispensable de s’entraîner à l’approche de la saison cyclonique, les Forces Armées aux Antilles organisent depuis le 30 mai dernier jusqu’au 7 juin l’exercice « Caraïbes 2024 » sur tout le territoire. L’exercice repose sur un scénario fictif impliquant le passage d’un cyclone sur l’ensemble de la Guadeloupe.  Le 30 mai, la PIRAC a accompagné la délégation territoriale de Guadeloupe (Croix-Rouge française) en apportant un soutien logistique et organisationnel.

En lien avec la Cellule Opérationnelle Départementale de la Préfecture, la PIRAC et la délégation territoriale de la Croix-Rouge Guadeloupe ont collaboré afin de déployer un Centre d’Accueil des Impliqués. Les sinistrés ont été joués par les jeunes bénévoles du RSMA (Régiment du service militaire adapté).

Un partenariat avec la Fédération Internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge dans le cadre de la « Pre-Hurricane Conference 2024 »

Comme chaque année, la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) invite les Sociétés Nationales du continent américain et les différents organismes techniques et scientifiques dont la PIRAC à participer à la « Pre-Hurricane Conference » (PHC). Du 23 au 25 avril dernier, la conférence s’est concentrée sur l’interaction entre les phénomènes météorologiques mondiaux El Niño et La Niña, ainsi que les mécanismes d’anticipation et de préparation aux catastrophes.  Face à cette dynamique complexe, la PHC a réfléchi sur la capacité de prévision, de réponse et d’adaptation des communautés et gouvernements.

Parmi la trentaine d’interventions proposées, la PIRAC a eu l’opportunité d’intervenir sur le volet EHA (Eau, Hygiène, Assainissement) en présentant sa stratégie et ses capacités de réponse en cas d’urgence.

Cette conférence virtuelle de préparation cyclonique a été une occasion majeure de renforcer les liens et la coordination au sein du Mouvement international de la Croix-Rouge, aux côtés des centaines de volontaires, partenaires et donateurs qui ont participé : un moyen de mieux anticiper et se préparer aux crises futures et en particulier pendant la saison cyclonique 2024.

*Météo France, NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration) et le CSU Tropical Weather and Climate Research

** Source : NOAA

 

Nos dernières actualités

Our LAtests News