Croix-Rouge Française - Plateforme d'Intervention Régionale Amériques Caraïbes

Plateforme d'Intervention Régionale Amériques Caraïbes Lundi 27 Mars 2017

Notre MANDAT

Qu'est-ce que la PIRAC?

La Plateforme d’Intervention Régionale Amériques Caraïbes (PIRAC) de la Croix-Rouge française a été créée dans le cadre du programme Interreg IIIB le 19 mars 2005, en partenariat avec la Croix-Rouge haïtienne et l’unité régionale de la Fédération Internationale Croix-Rouge (FICR)de réponse à l’urgence nommée la PADRU.

A l’instar des plateformes de l’Océan Indien et de l’Océan Pacifique sud (PIROI/PIROPS), la Plateforme d’Intervention Régionale Amériques Caraïbes (PIRAC) intervient dans tous les pays de la Caraïbe et du Plateau des Guyanes en matière de gestion de catastrophes: prévention, préparation, réponse et reconstruction.

Depuis sa création, en 2005, la Plateforme d’Intervention Régionale Amériques Caraïbes (PIRAC) est intervenue 12 fois dans la Région en situation d’urgence, et gère au quotidien des programmes/ projets régionaux de gestion de catastrophes.

Ainsi, elle développe des activités permettant aux sociétés nationales de la Croix-Rouge, délégations Croix-Rouge française et auxiliaires des pouvoirs publics de la zone, de mieux se préparer à intervenir en cas de catastrophe naturelle (formation des équipes d’intervention, exercices de simulation, prévention, préparation, réponse à l’urgence et reconstruction...).

La PIRAC est gérée par la délégation régionale Croix-Rouge française basée en Guadeloupe, qui accueille 7 salariés coordonnant et appuyant des activités mises en œuvre dans 11 territoires différents : la Jamaïque, la Grenade, la Dominique, St Kitts et Nevis, la Guadeloupe, la Martinique, la Guyane, Haïti, Saint-Martin, St Barthélemy et le Guyana.



Objectifs

Sur les dix dernières années on observe une intensification des catastrophes naturelles dans les Caraïbes, liée en partie au réchauffement climatique qui affecte la température des océans et la trajectoire des ouragans. En raison de leur isolement, les îles ont bien souvent du mal à faire face aux conséquences de telles catastrophes.

L’objectif premier de la PIRAC est de renforcer sur chaque territoire, la coopération inter-caribéenne dans le domaine de la réponse aux catastrophes naturelles à travers le Mouvement International de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, ceci en mutualisant les ressources matérielles et humaines de chacun, et en organisant au niveau régional la réponse opérationnelle à l’urgence.


Zones d'intervention

La PIRAC couvre les petites Antilles, les grandes Antilles, ainsi que le plateau des Guyanes.

- Les petites Antilles: Guadeloupe, Martinique, St Barthélémy, St Martin, Grenade, Dominique, Ste Lucie, St Kitts & Nevis, St Vincent et les Grenadines, Antigua et Barbuda.

- Les grandes Antilles: Haïti, Jamaïque

- Le plateau des Guyanes : Guyane, Guyana, Suriname

La PIRAC entretient des relations régulières dans la zone avec 5 délégations territoriales de la Croix-rouge française , 16 sociétés nationales , 6 Sociétés Nationales Participantes (PNS) présentes en permanence dans la région, 3 entités régionales de la Fédération Internationale de la Croix-Rouge et du Croissant rouge (FICR), et le Comité International Croix-rouge (CICR).


Domaines d'intervention

- Distribution de kits : hygiène, abri temporaire, cuisine, outillage pour la reconstruction
- Approvisionnement en eau potable
- Soins de santé de base
- Télécommunications
- Reconstruction d’abris

En complément des interventions d’urgence, la préparation des communautés aux catastrophes permet de réduire leur vulnérabilité.