Croix-Rouge Française - Plateforme d'Intervention Régionale Amériques Caraïbes

Plateforme d'Intervention Régionale Amériques Caraïbes Samedi 18 Novembre 2017

Nos missions face à l’urgence

Ouragan TOMAS

22/01/2011

Dans la nuit du 30 au 31 Octobre 2010, l’ouragan Tomas a frappé les îles de Ste-Lucie, St-Vincent et Barbade, affectant le fonctionnement des trois îles, avec des vents maximum allant de 75km/h et d’intenses rafales.

A Ste-Lucie, les dégâts matériels et humains ont surtout été visibles sur la partie sud de l’île ainsi que dans la capitale.

A St-Vincent , les dommages ont été tout aussi importants qu’à Ste-Lucie. Maisons, agriculture...ont été sévèrement touchés à environ 90%.

A la Barbade , quelques dégâts matériels, coupures d’électricité et perturbations en eau ont été relevés, pour environ 75 à 80% des habitants de l’île.

Très rapidement, à la demande de la Croix-Rouge de Ste-Lucie et de la Fédération Internationale de la Croix-Rouge, la Plateforme d’Intervention Régionale Amériques Caraïbes (PIRAC) s’est mobilisée afin de renforcer les équipes d’évaluation sur place.
Des équipes spécialisées dans la production, le traitement et la distribution d’eau potable ainsi que de kits de première nécessité sont venues en aide aux familles les plus affectées dans le Sud-Ouest, et autour de la capitale, Castries.

Selon les besoins identifiés, la Plateforme d’Intervention Régionale Amériques Caraïbes (PIRAC) a immédiatement déployé ses stocks de Martinique et de Guadeloupe. Les opérations de chargement et de déchargement ont été possibles grâce à la mobilisation, en Guadeloupe et en Martinique, d’une dizaine de volontaires des Délégations départementales et territoriales de Guadeloupe et Martinique, à travers la compagnie Express des Iles et la barge du Conseil Régional.

Entre le 16 et 30 novembre, 40 090 bénéficiaires ont pu être approvisionnés en eau potable.

A la date du 9 décembre, un total de 11 communautés ont été ciblées, permettant ainsi de distribuer des produits alimentaires et non alimentaires à 7 614 bénéficiaires.

La poursuite de distribution et traitement en eau ont permis de distribuer 200 449 litres d'eau dans 15 communautés. Ainsi grâce à l’intervention de la Plateforme d’Intervention Régionale Amériques Caraïbes (PIRAC), 30 écoles dans le Nord de l'île ont pu être alimentées en eau potable.

La Plateforme d’Intervention Régionale Amériques Caraïbes (PIRAC) est également intervenue en appui à Haïti, frappée par le même ouragan les 5 et 6 novembre, avec l’envoi de 400 bâches plastiques, soit près de deux tonnes de matériel, à la Croix-Rouge Haïtienne.