Croix-Rouge Française - Plateforme d'Intervention Régionale Amériques Caraïbes

Plateforme d'Intervention Régionale Amériques Caraïbes Samedi 21 Octobre 2017

Autonomie 72H

Sensibilisation, recrutement de bénévoles à la Désirade

03/10/2011

Ces dix dernières années dans l’ensemble de la Caraïbe on observe une intensification des catastrophes naturelles. Ouragans, tremblements de terre, inondations, etc. sont au premier plan des préoccupations autant au niveau national, associatif qu’au niveau de la population. En raison de leur fort isolement, les îles ont bien souvent du mal à faire face aux conséquences de telles catastrophes.

Devant la nécessité de développer une meilleure culture du risque dans la région Caraïbe, la Croix-Rouge française (CRF) a décidé de mettre en place plusieurs programmes de renforcement des capacités dans le domaine de la réduction des risques autant sur les territoires francophones (Guadeloupe, Martinique) qu’anglophones (Jamaïque, Dominique, Grenade, Ste Lucie, etc.).

C’est dans cette logique que s’intègre le projet pilote intitulé « 72H d'autonomie ». Ce projet a pour objectif de développer l’autonomie et la capacité des populations à se protéger, se nourrir et s’abriter pendant les 72 heures qui suivent une catastrophe majeure, en attendant l’arrivée des secours extérieurs. Le projet est financé au niveau national par le programme INTERREG CARAÏBES V, par le Fond de Coopération Régional et sur fonds propres.

Différents territoires de la Caraïbe particulièrement isolés et extrêmement vulnérables aux catastrophes naturelles ont été sélectionnés pour être bénéficiaires de ce projet. En Guadeloupe, c'est sur le territoire de la Désirade que se sont déroulées les premières activités en partenariat avec la mairie et en collaboration avec les associations.

Les activités prévues tout au long du projet consisteront à :

- Recruter puis former des bénévoles entre autre aux premiers secours, à la réduction des risques de catastrophes naturelles et au soutien psychologique de victimes
- Equipiers l’île de la Désirade en matériel permettant d’améliorer l’autonomie de l’île face aux catastrophes naturelles
- Sensibiliser et informer le grand public et exercice de simulation

Vinca Devauchelle coordinatrice du projet 72H s'est donc rendue à la Désirade du 21 au 23 juillet 2011 avec des bénévoles Croix-Rouge de la Délégation Territoriale de Guadeloupe.


LES ACTIVITÉS DÉJÀ RÉALISÉES :
- Sensibilisation et information sur le projet et la thématique catastrophe naturelle au grand public et recrutement de bénévoles.

Cette session s’est organisée comme suit :

- La soirée du 21 juillet à la Capitainerie : informer, renseigner et sensibiliser le grand public sur les activités du projet et plus généralement les activités de la Croix Rouge française

- La journée du 22 juillet à la Capitainerie : recruter des bénévoles / informer, sensibiliser la population aux premiers secours et à la réduction des risques.

- La journée du 23 juillet : fête du quartier « le souffleur » : recruter / sensibiliser et informer la population.

Suite à cette session 9 personnes se sont présentées afin de devenir bénévole de la CRF:

- Initiation à la Réduction des Risques (IRR) aux enseignants et aux ATSEM de la Désirade le 28 septembre 2011 : 7 personnes ont suivis cette formation


LES ACTIVITÉS PREVUES DURANT LE MOIS D’OCTOBRE :
- Formation en premiers secours (PSC1) et Initiation à la Réduction des Risques (IRR)
La première session aura lieu le week-end du 01 au 02 octobre à la salle des fêtes de la Désirade. Cette session durera 11 à 12 hrs. De 7 à 8 stagiaires ont prévu de suivre cette formation.

LES ACTIVITÉS DE FORMATION PREVUES DU MOIS DE NOVEMBRE 2011 AU MOIS DE JUIN 2012:
Suite à la formation en premiers secours et à l’IRR les stagiaires pourrons suivre 5 autres formations Croix Rouge française comme : la formation d’équipier en situation d’exception (ESE), la formation d’initiateur en réduction des risques et la formation d’initiateur en premiers secours.

Suite à ces formations les bénévoles de la CRF fraichement formés seront des référents au sein de leurs quartier dans le domaine de la gestion de catastrophes naturelles et plus généralement dans le domaine de l’urgence et du secourisme.
Durant cette période des ateliers éducatifs seront organisés afin de toucher l’ensemble de la population.

Un exercice de simulation aura lieu mi 2012 afin de tester la réponse aux catastrophes naturelles autant au niveau institutionnel qu’au niveau de la population. Les matériels alors fournis à la population de la Désirade comme le Centre d’Hébergement d’Urgence (CHU) seront déployés.