Croix-Rouge Française - Plateforme d'Intervention Régionale Amériques Caraïbes

Plateforme d'Intervention Régionale Amériques Caraïbes Samedi 18 Novembre 2017

Nos missions face à l’urgence

Formation « Equipes de réponse aux urgences »

07/04/2011

3 questions posées à Serge Leclerc, Président de la Croix-Rouge Guyane
Propos recueillis par P. R. France-Guyane 16.03.2011



La Croix-Rouge a organisé, du 14 au 22 mars, à Kourou, une formation « Équipes de réponse aux urgences », destinée au personnel de santé.

Que sont les équipes de réponse aux urgences ?

Le concept des équipes de réponses aux urgences (ERU) a été développé par la Fédération Internationale des sociétés de la Croix-Rouge, afin d'apporter une réponse professionnelle, standardisée et adaptée aux pays ayant fait face à une catastrophe naturelle de grande ampleur. Les ERU ont été créées en 2002 et ont pour vocation d'intervenir n'importe où dans le monde, dans les 48 heures suivant la catastrophe. Cette formation a pour but de créer de nouvelles équipes.

Pourquoi une telle formation en Guyane ?

Après le tremblement de terre en Haïti en janvier 2010, la Croix-Rouge a estimé qu'il était plus que nécessaire de mettre en place de nouvelles ERU dans la région Amérique-Caraïbes, afin de pouvoir intervenir rapidement dans la zone en cas de catastrophe humanitaire. La formation nous permettra d'être de nouveau opérationnels en cas de mobilisation rapide. Pour ce faire, il s'agit d'avoir des équipes du secteur médical prêtes à être mobilisées dans les pays de la zone Amérique-Caraïbes. C'est le rôle de la PIRAC, la Plate-forme d'intervention régionale Amérique-Caraïbes.

Quel est le public accueilli à cette formation ?

Cette formation est destinée aux infirmiers, médecins, psychologues et sages-femmes. Elle s'étale sur neuf jours et se déroule en anglais. Y participent dix médecins, quatorze infirmiers et un psychologue en provenance de Guyane, Guadeloupe, Martinique, d' Antigua-et-Barbuda, du Surinam, de l'Hexagone et même de Monaco. Ils sont soumis aux conditions du terrain et dormiront en hamac ou dans des tentes, au centre Kalawachi à Kourou. Un exercice terrain aura lieu dimanche entre 9 et 17 heures Les participants - bénévoles - seront ensuite notés pour faire partie ou non de l' ERU.